Tour de France à la voile – le regard de Paul Meilhat

Paul Meilhat sur le Tour de France à la voile 2017
Le 13 juillet 2017 - 10h09

Quatrième au général après deux étapes sur le Tour de France à la voile, l’équipage de Paul Meilhat est dans le match ! Après une très belle remontée sur un côtier particulièrement exigeant lundi et une 6 ème place, le team Vivacar a atteint hier la super finale hier, avec une septième place à la clé. Arrivé à Jullouville, le skipper SMA a profité hier, d’une journée de repos bien méritée et aborde sa dernière étape, en tant que naviguant, avec enthousiasme et l’envie de rester dans le top 5.

Fécamp, une étape qui a tenu toutes ses promesses
Paul Meilhat : « Il y avait beaucoup de clapot. Nous avons dû faire au moins 25 virements le long des falaises jusqu’à Etretat avec beaucoup de mer, c’était sportif. Nous avons eu du mal à être dans le rythme en début de manche, nous sommes partis dans les derniers. On est passé 11 ème à Etretat pour finalement couper la ligne d’arrivée à la 6 ème position. La stratégie de course consistait à réaliser de très grands bords avec le courant à négocier. C’était très intéressant et on est plutôt content de notre remontée. Sur l’étape du stade nautique, on a fait tourner l’équipe. On a réussi à atteindre la super finale, ce qui est une belle performance. Je n’ai pas navigué sur cette manche, car sur le Tour de France il faut savoir se préserver avec des déplacements tous les deux jours. Dans ces moments à terre, notre rôle est d’aider l’équipe naviguante en préparant le bateau. Je me charge plus particulièrement de la gestion de l’analyse météo et des courants sur le plan d’eau. »

Un niveau relevé qui se confirme
PM : « Après les deux premières étapes, on voit le top 10 se dessiner. On sent que leur préparation est très professionnelle. J’ai un regard particulier sur Trésor de Tahiti (3 ème ndr) qui m’avait accueilli à Papeete lors de mon abandon sur le dernier Vendée Globe et dont je suis le parrain du bateau. Ils ont un effectif réduit mais de grande qualité. »

Jullouville, clap de fin pour le skipper SMA sur le Tour
PM : « Pour ma dernière étape sur ce Tour, on va essayer de rester dans la continuité et de confirmer nos résultats. Nous avons terminé 3 ème et 6 ème des côtiers. Dans la brise, nous pouvons espérer le top 10, dans le petit temps c’est un peu plus aléatoire. C’est ce qui nous attend pour ma dernière étape en tant que naviguant. Pour tirer un premier bilan, je suis très satisfait de cette 4 ème place au général. Sur les courses d’avant saison on oscillait entre la 10 et la 5 ème place. L’objectif serait de finir dans les cinq premiers, on est dans les clous ! Plus personnellement, je suis content de retrouver mes automatismes en régate, de sentir que je progresse. C’est bon pour la confiance. »

Toutes les actualités

Derniers Tweets