Paul Meilhat

Paul Meilhat

Paul Meilhat, la pugnacité récompensée

Il est de la génération montante de la course au large qui sort de l’ombre. À 34 ans, Paul Meilhat vient rejoindre la classe IMOCA, lui qui est issu de la voile olympique puis façonné au sel du large par le circuit Figaro.

Fil rouge de ce parcours : une passion pour la voile révélée dès sa prime jeunesse, et un tempérament pugnace. Tête bien faite, Paul Meilhat conjugue ses années de régatier olympique (Optimist, Laser et 49er) avec ses études qui l’amènent à obtenir un Master à l’INSEP et un Brevet d’Etat Voile 2ème degré. Exerçant comme entraîneur pour le haut niveau au Pôle France Dériveur de Brest, il concilie pendant quelques années son activité professionnelle avec l’entraînement de coureur au large et des navigations en équipage en Australie, sur des supports de 50 à 80 pieds (TP52, VOR 60 notamment).

La course au large le taraude. En 2008, avec peu de moyens et aucune expérience de la navigation solitaire sur plus de 24 heures, il s’engage sur la Cap Istanbul, course du circuit Figaro par étapes. Sa conviction est trouvée: la voile hauturière est faite pour lui. Il se présente ensuite au départ de la Solitaire du Figaro en 2009. Son classement de deuxième bizuth ancre sa détermination.

Quand il dispose enfin des moyens pour être compétiteur à temps plein, en 2011, les résultats suivent, les places d’honneur s’accumulent : 6e de la Solitaire 2011, 4e de la Transat AG2R avec Fabien Delahaye.

2014 marque un tournant

La victoire qui manquait à son palmarès, Paul Meilhat la célèbre en avril sur la Transat AG2R La Mondiale, épreuve majeure courue avec Gwénolé Gahinet. Sur cette vague porteuse, le skipper rencontre le groupe SMA et réalise une belle saison en Figaro en terminant 4e du Championnat de France Elite de Course au Large en Solitaire.

Ce partenariat réussi devient rapidement ambitieux, bondissant du circuit Figaro au circuit IMOCA. La relation de confiance s’est fortifiée entre SMA et Paul Meilhat, autour d’une ambition commune et des valeurs profondément partagées comme l’engagement et la transmission que le skipper a héritées de son éducation.

Le programme SMA Course au large, comprenant les quatre plus grands événements véliques en France, en témoigne. Dès mai 2015, Paul a plongé dans le grand bain de l’IMOCA, sur le 60 pieds au palmarès hors norme, avec en point d’orgue, la Transat Jacques Vabre en double et la transat retour en solitaire. Une année de prise en main avant d’aborder la saison 2016 avec pas moins de deux transatlantiques en solitaire, The Transat bakery de Plymouth à New-York et la Transat New-York – Vendée (Les Sables d’Olonne) avant d’attaquer le graal en fin d’année : le Vendée Globe.

Paul Meilhat, victime d’une avarie de vérin de quille sur ce tour du monde, a été contraint d’abandonner la veille de Noël, alors qu’il faisait partie du trio de tête. Après un stop à Tahiti, un retour par cargo et un chantier d’hiver, le 60 pieds SMA a été remis à l’eau début mai. Pour cette nouvelle saison, l’objectif majeur sera la participation  à la Transat Jacques Vabre, transatlantique bien connue du circuit IMOCA qui rallie Le Havre à Salvador de Bahia. Sur cette course, le skipper SMA embarque comme co-skipper, Gwénolé Gahinet. Les deux marins se connaissent bien, ils ont déjà remportés ensemble une transatlantique  en 2014 : la Transat AG2R La Mondiale. Le duo est de retour…. Cela s’annonce prometteur pour la suite !

Paul Meilhat

Palmarès IMOCA

  • Vendée Globe 2016-2017 (ABD)
  • 4ème de la New York – Vendée (Les Sables d’Olonne), en solitaire (2016)
  • 4ème de The Transat bakerly, en solitaire (2016)
  • Transat St-Barth / Port-la-Forêt, en solitaire (ABD)
  • Transat Jacques Vabre, en double avec Michel Desjoyeaux (ABD)
  • Rolex Fastnet Race, en double avec Michel Desjoyeaux (ABD)
  • Vainqueur du Record SNSM avec Michel Desjoyeaux (2015)
  • Vainqueur de l’ArMen Race avec Michel Desjoyeaux (2015)
  • Vainqueur du Tour de Belle-Ile en équipage (2015)
  • Vainqueur du Grand Prix Guyader en équipage (2015)

Extrait du palmarès Figaro

  • Vainqueur de la Solo Basse Normandie (2014)
  • Vainqueur de la Transat AG2R – La Mondiale avec Gwénolé Gahinet (2014)
  • Vainqueur du Tour de Bretagne avec Fabien Delahaye (2013)
  • Vainqueur de la Solo Concarneau (2013)
  • 1er Bizuth du Tour de Bretagne avec Fabien Delahaye (9ème classement général) (2009)

Derniers Tweets