« Entrer dans les alizés avec un bateau en bon état »

soli2
Le 7 novembre 2018 - 16h19

A l’ouest, Alex Thomson fait cavalier seul, sur une route qui le positionne pour le moment en tête de la flotte des IMOCA, au 4e jour de cette Route du Rhum. Sur la route sud, à hauteur de Lisbonne, SMA menait le train devant les cadors à foils ce matin. Une énorme performance de Paul Meilhat, qui apprécie le moment tout en préparant le suivant, qui lui permettra de rejoindre les alizés.

Dans quel état êtes-vous après ces trois journées dantesques dans le golfe de Gascogne ?
Paul Meilhat : « Ça va, je n’ai pas souffert. J’ai pris soin de manger, de dormir et de faire attention. Le bateau a un peu plus souffert, il y a deux-trois bricoles à traiter, mais il n’y a rien de méchant, rien qui m’empêche d’avancer. Mais je suis content que ça se termine, quand même. J’ai connu 24 heures pendant lesquelles le bateau tapait si violemment dans les vagues que c’était impossible de dormir : dès que je fermais l’œil, je faisais des sursauts de 10 centimètres dans le pouf. Là (ce mercredi matin, ndlr), il n’y a plus de vent, à peu près 10 nœuds, mais il reste des creux de 5 à 6 mètres, ça reste impressionnant. Mais j’ai pu récupérer cette nuit.

La mer était impraticable ?
P. M. : J’ai noté une pointe de vent à 50 nœuds à l’anémomètre, mais en réalité, j’ai rarement eu plus de 40 nœuds de vent. C’est vraiment la mer qui a rendu la chose compliquée, au point que je choisissais le moment de mes virements non pas pour être exactement dans le tempo, mais pour être dans des conditions convenables. Mieux valait un bon virement au mauvais endroit qu’un mauvais virement au bon endroit. Je suis content d’avoir fait ce choix.

On a un peu tendance à l’oublier, mais le golfe de Gascogne est un des endroits les plus durs à naviguer…
P. M. : Le problème n’est pas directement lié au golfe de Gascogne, ou au cap Horn. Quand on court le Vendée Globe, on navigue au portant. Là, avec la route sud que j’ai prise, j’ai dû remonter au près dans une mer très grosse. Et ça, pour le bateau, il ne faut pas que ça dure trop longtemps, c’est casse-bateau. Mais cette route sud était le bon choix pour protéger le bateau…

Votre deuxième place est remarquable. Elle mérite quoi ? 18 sur 20 ?
P. M. : Je suis hyper content ! Alex a pris la route nord, on ne sait pas encore ce que ça va donner mais, sur le papier, c’est mieux. Il lui reste quand même un paquet de virements à faire dans une mer très forte, et il faudra ensuite qu’il trouve la sortie. Ces routes nord sont souvent gagnantes mais avec Vincent (Riou) et les bateaux qui suivent, on a fait le choix de la route alternative. On fera le bilan dans les alizés, parce que la transition va être compliquée.

Vous pensez avoir résisté à l’option d’Alex Thomson ?
P. M. : On fait des routes tellement différentes qu’on ne se verra pas avant cinq ou six jours. On verra alors. La clé, c’est d’entrer dans les alizés avec un bateau en bon état, et une nouvelle course commencera alors. Quant à Vincent (Riou), je pense qu’il ne connaît pas très bien son bateau encore, alors il a été prudent.

Quel est le programme de cette journée ?
P. M. : Cette nuit, j’ai déroulé le J2, j’ai renvoyé grand-voile haute ce matin. Il y a 10 nœuds de vent et beaucoup de houle, je vais en profiter aussi pour faire un tour sérieux du bateau, voir ce qui a pu casser et vider l’eau qui est dans le bateau. Je vais continuer à avancer comme je le fais, à savoir tenter de ne pas aller vite à cause de l’état de la mer – c’est compliqué à accepter –, manger un peu, dormir un peu, prendre le temps d’apprécier aussi, et puis je vais travailler sur la stratégie pour rejoindre les alizés. Et, dans un peu plus de 24 heures, je serai en tee-shirt sur le bateau. Et ça, ça va être sympa ».

Toutes les actualités
Classement
Route du Rhum - Destination Guadeloupe
Podium
1
Paul Meilhat
SMA
2
Yann Eliès
UCAR - St-Michel
3
Alex Thomson
Hugo Boss

Derniers Tweets

  • 👑 ⛵ A vos votes ! est en lice pour l’élection du Marin de l’année 2018 grâce à sa victoire sur la… ,
  • ⛵️Dernière navigation clients au large de la Guadeloupe : de super moments de partage avec l’équipe SMA Course au l… ,