Dernière ligne droite à suspense pour SMA

1st sailing aerial images of the new IMOCA SMA, skipper Paul Meilhat, training off Groix and Belle Ile with coach Michel Desjoyeaux, Mer Agitee, on may 06, 2015 - Photo Jean Marie Liot / DPPI / SMA
Le 12 mai 2018 - 08h48

A 23h05 heures hier soir, Paul Meilhat a enroulé en tête le waypoint virtuel situé au large de la Corogne, 13 milles devant sa principale concurrente Samantha Davies (Initiatives Cœur). Il file tout droit vers le terminus portugais, au reaching à 16/18 nœuds de moyenne. Mais le duel avec le foiler Initiatives Cœur, théoriquement plus rapide à ces allures, promet d’être intense jusqu’à l’arrivée à Cascais. Dénouement ce soir vers 22 heures.

Depuis le départ, SMA domine l’inédite Bermudes 1000 Race, non sans une sacrée dose d’effort. Techniquement et physiquement, la première course en solitaire de la saison IMOCA tient toutes ses promesses.

Le message envoyé par Paul hier après-midi en témoigne. Voici un petit aperçu des 48 dernières heures de course :

« Bonjour tout le monde ! Le passage du Cap Finisterre a été assez compliqué avec des changements de voile et de ris dans la grande voile. J’ai du effectuer 7 empannages… C’est quelque chose que j’aime bien d’habitude, mais là je suis un peu malade et je n’ai pas beaucoup d’énergie. Après le Cap Finisterre, le vent a rapidement molli et on s’est retrouvé au près avec encore toute la gamme de voiles à passer : GV, J1 puis J2, puis 1 ris, puis J3, puis 2 ris avec deux virements de bord.
Ce matin il a fallu renvoyer de la toile. Les conditions se sont vite améliorées mais la mer était très compliquée. Le soleil est revenu et maintenant c’est une course de vitesse jusqu’à l’arrivée.
Jusque-là, j’ai plutôt bien navigué, sans faire trop d’erreurs. J’ai perdu un peu en temps sur les manoeuvres, mais les automatismes reviennent et c’est un bon exercice de début de Route du Rhum. Bravo à Adrien et à Thomas pour leur victoire sur la Transat AG2R. Ça donne envie de partir vers les Antilles, mais je ne pense pas avoir assez de nourriture ! Paul »

Course de vitesse jusqu’à la fin

Le monocoque bleu et blanc est en tête depuis le coup d’envoi à Douarnenez le 9 mai dernier mais Samantha Davies ne le lâche pas depuis le passage de la pointe occidentale de l’Espagne. Paul a réussi à rester calé devant l’étrave du 60 pieds à foils de la navigatrice britannique. Mais ce matin, à 240 milles de Cascais, l’avance de SMA n’est que d’une dizaine milles. Vent de travers, Initiatives Cœur est plus rapide. L’issue de cette grande course de vitesse vers la péninsule ibérique est donc plus qu’incertaine. Fin du suspense en début de soirée aux abords de la marina de Cascais.

Toutes les actualités

Derniers Tweets