Concentration à un mois de la Route du Rhum

photo-site
Le 4 octobre 2018 - 18h17

Le compte à rebours est lancé jusqu’au départ de la Route du Rhum Destination Guadeloupe ! Le rythme s’accélère pour Paul Meilhat qui enchaine les séances de préparation physique et les stages IMOCA au Pôle de course au large de Port-la-Forêt. L’occasion pour le skipper SMA de se confronter à ses concurrents et de profiter de chaque instant en mer. Objectif : être fin prêt pour prendre le départ le 4 novembre prochain. Entretien avec le skipper lorientais après son premier stage de préparation.

Quel est ton ressenti sur les stages au Pôle de Course au large de Port-la-Forêt ?
Paul : « Ça fait du bien de reprendre les entrainements avec tous les concurrents ! Nous étions sur un format similaire à celui du Défi Azimut. Mardi, nous avons fait deux départs avec un parcours assez technique. Au menu : envoi de spi, empannage, affalage de spi et retour. Sur une navigation courte comme celle-ci, c’est assez intense. Hier, nous avons fait un grand circuit de 200 milles vers le Golfe de Gascogne dans la pétole. Le vent a fini par rentrer et nous avons terminé sur quelques manœuvres : un bel affalage en ligne droite !
Tout s’est très bien passé pour moi. J’arrive à tirer mon épingle du jeu parce que je connais bien mon bateau et je maitrise les manœuvres. Je suis très content des départs. Les sensations de naviguer au large sur des périodes de 24 heures, la compétition avec ses montées d’adrénaline, les croisements ou la stratégie m’avaient vraiment manqué. C’était assez génial ! »

Comment te sens-tu à un mois du départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe ?
PM : « Je me sens moins fatigué qu’au Défi Azimut, je ne pense plus du tout à mon épaule. Je n’ai pas l’impression d’être diminué. Je ne suis pas encore à 100% de mes capacités, mais d’ici le départ tout sera réglé ! Je fais appel à un préparateur physique et je fais également des exercices chez le kiné. Les séances étaient axées sur mon épaule jusqu’à présent, mais je vais désormais mettre l’accent sur le renforcement musculaire, le gainage… Et en complément, je poursuis la natation.
Le bateau quant à lui est prêt, je n’ai aucun souci à me faire de ce côté-là. Il me reste cinq possibilités de navigation jusqu’à la Route du Rhum. La semaine prochaine je pars sur une navigation en autonomie, la semaine suivante sur le dernier stage avec le Pôle de course au large et enfin le convoyage jusqu’à Saint-Malo.
Ce mois-ci, j’ai encore tout un processus de préparation, ce qui va m’éviter de cogiter jusqu’au départ. Je prends les jours les uns après les autres en essayant de profiter de chaque moment. Je suis totalement mobilisé pour revenir à mon meilleur niveau le jour J. »

Toutes les actualités
Classement
Défi Azimut
Arrivée
1
PRB
Vincent Riou
2
Initiatives Coeur
Sam Davies
4
SMA
Paul Meilhat

Derniers Tweets