Le duo Meilhat / Gahinet mène la course à mi-parcours

2018_SMA
Le 5 juin 2018 - 11h57

Ce mardi matin à 7h30, SMA a ouvert en tête la porte virtuelle de Cagliari positionnée dans le sud de la Sardaigne. Par l’ouest de l’île italienne, sur une mer presque d’huile, Paul Meilhat et Gwénolé Gahinet sont désormais sur le chemin du retour, avec presque 20 milles d’avance sur leurs concurrents. Direction la côte varoise avec Bagaud, Port Cros et l’île du Levant à laisser à tribord. Cet archipel sera la dernière grande marque de parcours avant un finish à Monaco prévu jeudi en fin d’après-midi. Mais pour l’heure, il faut avancer dans un vent léger, malgré la fatigue.

La première partie de la journée sera lente sur les eaux marine et turquoise de la Sardaigne. Les petits airs qui émaillent ce parcours méditerranéen ont d’ailleurs contraint l’organisation à réaménager encore le tracé. Les neuf Imoca en lice doivent désormais rejoindre les îles d’Hyères et passeront entre Porquerolles et Bagaud, à laisser à tribord, avec une vaste zone militaire à éviter.

Ce très long bord de portant sera stratégique, au moins à l’entame. Il faudra en effet trouver la bonne voie et le bon compromis entre une route côtière et un décalage plus au large où le vent synoptique de sud-ouest est mieux établi.

Pour l’instant, les deux marins de SMA ont choisi de rester à proximité des cailloux sardes. Un choix qui leur avait réussi à l’aller. Non loin de l’île de Carloforte, ils progressent 6/7 nœuds de moyenne en attendant le renforcement du vent. Leur poursuivant Newrest Art &Fenêtres (Amedeo/Péron) semble suivre la même route tandis que Monin (Joschke/Gautier) s’est légèrement déporté à l’ouest.

Eole joue les princesses depuis le coup d’envoi des Monaco Globe Series dimanche dernier au pied de la Principauté. Orageux, fluctuant, en bourrasque, évanescent. En Méditerranée, la navigation est souvent très éloignée des images de carte postale sur fond de croisière tranquille. Depuis la sortie de la baie de Monaco, les tandems ont énormément manœuvré et peu dormi. La plupart sont très fatigués.

Dans ce contexte, Paul et Gwéno ont un avantage. Ils constituent le duo le plus expérimenté de la flottille et savent s’adapter rapidement au tempo imposé par ce type de course. Dans un bref message envoyé ce matin, les deux marins confiaient s’être bien reposés cette nuit. Ce sera crucial pour la suite. Car il reste encore la moitié du chemin – 350 milles – à parcourir.

Suivez la course : cliquez ici

Classement à 12h
1. SMA – Paul Meilhat / Gwenolé Gahinet à 314,8 milles de l’arrivée
2. Newrest – Art et Fenêtres – Fabrice Amedeo / Eric Péron à 17 milles du leader
3. Monin – Isabelle Joschke / Alain Gautier à 17,4 milles du leader

Toutes les actualités
Classement
Route du Rhum - Destination Guadeloupe
Podium
1
Paul Meilhat
SMA
2
Yann Eliès
UCAR - St-Michel
3
Alex Thomson
Hugo Boss

Derniers Tweets